FOLLOW US
We're Everywhere!
82° 28° C
What in the Turks and Caicos are you looking for?
Type your search terms and pause for instant results.
Grace Bay Beach, Providenciales.

Informations Pratiques pour les Visiteurs aux Îles Turques-et-Caïques

Anglais
L’anglais est la seule langue officielle. Nous sommes un Territoire Britannique d'Outre-mer.
Prises américaines - 120V, 60Hz
Des adaptateurs sont nécessaires pour les visiteurs européens (pas nécessaire pour le Canada).
GSM et CDMA (4G)
Presque tous les portables marchent. Vérifiez avec votre fournisseur de téléphonie mobile pour l’itinérance internationale.
Aucun problème de santé
Aucune vaccination n’est nécessaire ou conseillée. Il n’y a pas de maladies endémiques.
Dollar américain
Nous utilisons le dollar américain. Changez votre argent avant d’arriver.
UTC-4:00 (Nouvelle-Écosse)
5 heures de moins que Paris (Heure standard de l'Atlantique). Nous ne suivons pas l’heure d'été.
Conduisez à gauche
Nous conduisons à gauche, comme en Angleterre. Soyez prudent : il y a de nombreux chauffards.
Moyenne 28° (82° F)
Le temps est toujours agréable et il pleut rarement. Les ouragans arrivent rarement.

Aperçu

Le drapeau des Îles Turques-et-Caïques.

Les Îles Turques-et-Caïques (The Turks and Caicos Islands) sont un territoire britannique d'outre-mer, qui se trouvent dans l’Atlantique Nord, composé de deux groupes d’îles: les Îles Turques et les Îles Caïques. Il y a 8 îles principales, dont 6 sont habitées. Les Îles Turques, situées à l’est de l’archipel, comprenant Grand Turque (où la capitale Cockburn Town est situé) et Caye de Sel. Les Îles Caïques sont composées (d’ouest en est) de Caïque de l'Ouest, Providenciales, Caïque du Nord, Caïque Centrale, Caïque de l'Est, et Caïque du Sud. La majorité des petites cayes, comme Cay de Perroquet (Parrot Cay), Cay de Dellis et Petite Île d'Eau (Little Water Cay), sont situées parmi les Îles Caïques.

Providenciales est l’île où se trouve la majorité de la population, l’essentiel du développement du pays, ainsi que l’ Aéroport international de Providenciales (PLS) où tous les vols internationaux arrivent. Grand Turque est la deuxième île la plus peuplée, siège du gouvernement, et où est situé le Centre de Croisières de Grand Turque.

L’économie est basée sur le tourisme, avec un petit (mais en croissance) secteur financier. La population est de 31,458 (recensement de 2012) avec une superficie de 616 km² (238 mi²).

Emplacement

La Plage de la Baie de Grâce (Grace Bay Beach), une plage incomparable de Providenciales.

Les Îles Turques-et-Caïques sont situées dans l’Atlantique Nord entre les Bahamas et la République Dominicaine, à 575 miles (925 km) au sud-est de Miami, en Floride.

Nom, prononciation et gentilé (nom des habitants)

Le nom complet du pays est Îles Turques-et-Caïques ou, en anglais, Turks and Caicos Islands. Il est normal d’omettre ‘îles’ et de dire simplement ‘Turques-et-Caïques’ ou également ‘TCI’. Ce n’est pas simplement ‘Turques/Turks’, comme certaines personnes le disent.

Le gentilé est Insulaire des Îles Turques-et-Caïques (en anglais Turks and Caicos Islander).

Historique

Théodore de Booy documenté ce pictogramme à la fin du XIXe siècle, mais le lieu de cette inscription était inconnu jusqu'à ce qu'il a été récemment découvert par l'écrivain et photographe local Kim Mortimer.

Les premiers habitants étaient les Taïnos (une ethnie amérindienne). On sait peu de choses sur ces Taïnos, mais des recherches indiquent qu’ils émigrèrent du nord des Caraïbes vers 600 après J.-C.

Même si les îles de Caïques Central et Caïque de l'Est comportaient certaines des plus grandes populations de Taïnos dans la région, la seule preuve qui reste de leur existence sont quelques petits artefacts, des pictogrammes rupestres, et quelques monticules de pierres.

Les Îles Turques-et-Caïques ont été découvertes par les européens à la fin des années 1400 ou au début des années 1500. Il est très probable que Grand Turque ait été la première terre que Christophe Colomb a touchée dans le Nouveau Monde lors de son voyage historique de 1492. Ses notes décrivant San Salvador, l’île de son débarquement, évoquent plus Grand Turque que San Salvador des Bahamas (l’autre île retenue comme possible).

Il y a quelques polémiques d’historiens pour déterminer l’île qui a été le point de débarquement de Christophe Colomb, mais il est en tout cas certain que Juan Ponce de León les a visitées en 1512. À cause de maladies apportées par les européens et les négriers espagnols, les Taïnos ont disparu complétement à la fin du XVIème siècle.

Bien que les Espagnols, les Anglais, et les Français aient visité les îles pendant le siècle suivant, les îles sont restées inhabitées et il n’y a pas eu de colonisation européenne jusqu’à la fin des années 1600, quand des sauniers (d’origine bermudien britannique) ont commencé à développer les étangs peu profond du pays pour la production de sel de mer. C’est à partir de cette époque que les Britanniques ont établi leur contrôle sur les îles qui a continué jusqu’à aujourd’hui (avec quelques petites interruptions).

L'origine du Nom

Cactus à Tête de Turc (Turk's Head Cactus), Caïque de l'Est.

C’est au début des années 1600 que les îles ont commencé à recevoir un nom proche du nom moderne d’« Îles Turques-et-Caïques ». Voici l’origine du nom.

Jusqu’au 19ème siècle, des corsaires musulmans attaquaient les navires en mer Méditerranée et autour des côtes d’Europe et d’Afrique. Ces pillards étaient appelés Turcs, et ce terme était utilisé comme synonyme de pirate.

Les premiers cartographes l’ont utilisé, associé à l’expression lucanyenne (premiers habitants des Bahamas)- 'cayo hico' qui signifie 'chaîne d’ îles'. Les deux termes combinés sonnaient comme un avertissement pour éviter la 'chaîne d’îles des pirates'. Le nom n’est donc pas dérivé du nom du Cactus à Tête de Turc (Turk’s Head Cactus), un petit cactus dont la structure épineuse ressemble à un fez turc et qu’on trouve sur quelques îles du pays.

La Piraterie

Entre le début des années 1600 et le milieu des années 1700, le piratage était à un niveau global élevé, et les Îles Turques-et-Caïques étaient un point névralgique pour cette activité. Beaucoup de pirates bien connus, comme “Calico” Jacques Rackham, Anne Bonny, Marie Read, François l’Olonnais et Capitaine Dulaien avaient des bases dans les îles. Les innombrables petites criques et anses qu’on trouve à travers le pays étaient d’excellentes cachettes pour dissimuler leurs navires dans l'attente d’une proie. La petite île de Parrot Caye entre Providenciales et Caïque du Nord était autrefois connue sous le nom de Caye de Pirate, en raison des boucaniers qui y vivaient.

Les plantations et l'industrie du sel

Les ruines de la Plantation de Wade, Caïque du Nord.

L’industrie du sel a continué à se développer bien après la fin de la guerre d’indépendance américaine, après laquelle des déplacés loyalistes britanniques ont commencé à arriver des Etats-Unis nouvellement formés. Beaucoup de ces loyalistes se sont lancés dans la plantation du coton, et des esclaves africains ont été amenés des régions environnantes pour travailler sur les plantations et les salines. Ces esclaves, ainsi que les esclaves africains pris aux Espagnols et libérés par les Britanniques dans les années 1840, sont les ancêtres de la plupart des insulaires d'aujourd'hui.

A cause des sécheresses, des insectes, et des maladies, les plantations ont commencé à échouer au début des années 1800. Le Sisal (une plante fibreuse qui a été utilisée dans la fabrication de cordes) a commencé à être planté, initialement avec succès, mais la petite échelle de la production locale (tant de sisal que de sel) condamnait ces industries. Les Îles Turques-et-Caïques ont connu de sérieuses difficultés économiques entre le début de 1900 et l’année 1985, quand l’industrie du tourisme a commencé.

Culture

Coquillages de 'la Conque' qui est très commun dans les îles et aussi un symbole sur le drapeau. Situé sur la Plage de Cooper Jack, Providenciales.

D’un point de vue géographique, les Îles Turques-et-Caïques font partie de la chaîne des îles des Bahamas. Il y a eu un mouvement constant de population entre les deux pays, et pour cette raison, ces derniers partagent une culture similaire.

La conque (conch), un escargot marin, constituait autrefois une part importante de l’alimentation, et est encore populaire aujourd’hui. Les petit-pois avec du riz (Peas & Rice) représentait la nourriture de base, avec des pois d’Angole cultivés localement et des morceaux de conque ajoutés à du riz importé. Les beignets de Conque (Conch Fritters) et la salade de Conque (Conch Salad), deux plats populaires, sont en fait des inventions culinaires plus récentes.

Le « Ripsaw » est un genre de musique développé pendant l'époque de l'esclavage. Il consiste à gratter un instrument, par exemple un tournevis, sur une scie afin de créer un bruit de raclement. On utilise l’expression ‘déchirer la scie’ (ripping the saw) pour désigner ce type de musique. Les instruments qui accompagnent généralement sont la guitare, la batterie et le triangle. Le « Junkanoo », un genre de musique des Bahamas, a été rapporté sur les îles par des insulaires locaux qui avaient émigré sur les îles voisines des Bahamas pour trouver du travail.

Gouvernement

L'Assemblée Législative des Îles Turques-et-Caïques, est situé directement sur la Plage de la Ville de Cockburn (Cockburn Town Beach), Grand Turque.

Gouverner actuel: S.E. John Freeman

Premier actuel: Sharlene Linette Cartwright-Robinson

Etant un territoire britannique d'outre-mer, le Royaume-Uni est responsable des affaires externes, comme la défense. Le gouvernement interne est élu au niveau local. Il est dirigé par un « Premier » (élu au niveau local) et un Gouverneur (nommé par la Reine Élisabeth II).

Les Îles Turques-et-Caïques étaient sous la juridiction de la Jamaïque jusqu’en 1962, date à laquelle la Jamaïque est devenue indépendante. Le gouverneur des Bahamas a dirigé les affaires locales de 1965 à 1973, quand les Bahamas sont devenus indépendants et que les Îles Turques-et-Caïques ont reçu leur propre gouverneur. Une nouvelle constitution a été adoptée en 1974, et George Alexander Smith James McCartney est devenu le premier « Prime Minister » du pays (titre transformé à l’heure actuelle en « Premier »).

Climat

Les belles eaux de la Baie de Taylor (Taylor Bay), Providenciales.

Le climat est généralement chaud et sec, avec une température moyenne annuelle de 80° F (26° C). L'indice moyen des précipitations est de 33” (83 cm), principalement pendant les mois d’avril à juillet.

La saison des ouragans est entre août et novembre, avec la plus grande activité entre la fin d’août et le début de septembre. Les ouragans touchent rarement les îles : en général ils passent au Nord vers la côte Est des Etats Unis ou au Sud vers Haïti et la République Dominicaine.

Pourquoi visiter?

La plage immaculée de la Baie de Grâce (Grace Bay Beach), Providenciales.

La Plage de la Baie de Grâce (Grace Bay Beach) de Providenciales est souvent classée « meilleure plage du monde ». Elle a remporté des prix de TripAdvisor, CNN, et CondeNast Traveler. Il y a de nombreuses autres plages fabuleuses dans le pays, comme Baie de Sapotille (Sapodilla Bay) et Baie de Taylor (Taylor Bay) aux eaux peu profondes. Le Récif de la Baie (The Bight Reef) et le Récif de Smith (Smith’s Reef), sont fantastiques pour la plongée. La Plage du Gouverneur (Governor’s Beach), qui est située à Grand Turk Cruise Center, est une autre plage paradisiaque.

Les eaux qui entourent les îles sont reconnues comme particulièrement propices pour une large gamme de sports nautiques, allant du kayak de mer dans les Banques des Caïques (Caicos Banks) à des spots de kiteboarding de renommée mondiale à Baie Longue (Long Bay).

La plongée est classée dans le top 10 dans les Caraïbes, et de très beaux sites sont situés près de Caïque de l'Ouest, Providenciales, Grand Turque, et Caye de Sel.

Informations pratiques

Un passeport des Îles Turques-et-Caïques. Les Îles Turques-et-Caïques n'est pas un pays souverain, et donc part une nationalité commune avec les 13 autres territoires britanniques d'outre-mer.

Passeports et Visas

Pour une liste de tous les pays, voir Passeports et Visas (en anglais)

Les citoyens français, américains, canadiens, ainsi que les ressortissants de l’Union européen et de nombreux d’autres pays peuvent entrer sans visas pour 90 jours avec un passeport valide. Il est possible de prolonger la visite pour 90 jours de plus en se rendant au bureau d’immigration (immigration office) situé sur Providenciales ou Grand Turque.

Langue

L’anglais est la seule langue officielle des Îles Turques-et-Caïques. Les immigrants d’Haïti et la République Dominicaine parlent respectivement le créole haïtien (sur la base de la langue française) et l’espagnol.

Les haïtiens sont la plus grande minorité dans les îles. La plupart occupent des emplois peu qualifiés, comme jardiniers, ouvriers ou domestiques. Les haïtiens les plus instruits parlent français.

Monnaie

Le dollar américain est la seule monnaie acceptée sur les îles. Si vous venez d’un pays qui utilise une autre monnaie, assurez-vous de changer votre monnaie avent d’arriver. Sur place, seules les banques locales peuvent changer de l’argent et ils facturent des prix exorbitants. De plus, les files d'attente peuvent être de plus d'une heure.

Il n’y a pas de Bureau de Change à l’ Aéroport international de Providenciales (PLS).

Distributeurs automatiques de billets et Cartes de Crédit/Débit

Les distributeurs automatiques de billets sont faciles à trouver sur Providenciales. Les autres îles peuvent n’en avoir qu’un seul. Beaucoup d’entreprises locales acceptent les cartes de crédit. Les cartes étrangères devront payer des frais de conversion (à un prix déterminé par leurs banques émettrices).

Banques

Le Phare de Grande Turque a été construit en 1852 de éléments préfabriqué en Angleterre.

Il y a trois grandes banques : Scotiabank, Royal Bank of Canada, et FirstCaribbean. First Caribbean offre un service de distributeurs automatiques de billets Visa et Scotiabank est sur le réseau Cirrus (MasterCard et EuroCard). Si vous avez besoin de services comptoir, armez-vous de patience : les banques ont souvent des files d’attente énormes, et vous pouvez attendre plus d’une heure pour ce service.

Les Prises et le voltage

Les Îles Turques-et-Caïques utilisent un système électrique de 120v, 60hz, avec des prises américaines. Des adaptateurs et des convertisseurs ne sont pas nécessaires pour les visiteurs américains ou canadiens. Si vous venez d’un pays à l’extérieur de l’Amérique du Nord, ou de certains pays en Amérique du Sud et dans les Caraïbes qui utilisent le système américain, vous aurez besoin d’un adaptateur de prise. Il est recommandé de l’acheter avant de venir, parce que de tels adaptateurs peuvent être difficiles à trouver sur les îles.

Précisons qu’en dehors de l’Amérique du Nord, et de certains pays d’Amérique du Sud et de la Caraïbe, presque tous les pays utilisent un voltage de 220-240 v. La plupart des appareils électriques ont donc des adaptateurs qui leur permettent de marcher avec une électricité entre 110 et 240v, 50/60Hz. Vous aurez donc seulement besoin d’un adaptateur à prise américaine bon marché.

Attention cependant : certains appareils, tels que les fers à repasser et les sèche-cheveux, ne peuvent pas être utilisés car vous auriez besoin d’un convertisseur de voltage beaucoup plus cher, en plus de l’adaptateur de prise.

Fuseau horaire

Les Îles Turques-et-Caïques utilisent l'Heure standard de l'Atlantique (AST, GMT-4), la même que Nouvelle-Écosse. Nous ne observons pas l’heure d’été.

Téléphones mobiles, portables, téléphones cellulaires

Une station terrienne de Intelsat à Ville de Cockburn (Cockburn Town), Grand Turque.

Les Îles Turques-et-Caïques utilisent la norme GSM, sur les fréquences 850/900/1800/1900Mhz, et aussi la norme CDMA. Il y a deux entreprises de télécommunications mobiles locales: LIME et Digicel.

Les clients GSM peuvent utiliser tous les réseaux. Les clients CDMA ne peuvent utiliser que Lime. Le service dépend également du modèle de votre téléphone et de votre contrat

Si vous prévoyez de passer beaucoup d’appels locaux ou régionaux, il peut être avantageux d’acheter une carte SIM locale, qui vous permettra de passer des appels beaucoup moins chers que par le biais de votre entreprise de télécommunications. Veuillez noter que si vous voulez changer de carte SIM, vous devez avoir un téléphone débloqué (unlocked).

Accès Internet et WiFi

L’Internet mobile 4G est disponible de toutes les entreprises de télécommunications mobiles locales. Le WiFi est disponible dans la plupart des hôtels et resorts, et aussi dans de nombreux cafés.

TV, Radio et les Médias

Kiteboardeuse pro Hope LeVin au Port des Bermudes (Mudjin Harbour), Caïque Centrale.

WIV4 est la principale chaîne locale d’information, sur le canal 4. PTV8 (People's Television, canal 8) propose une alternative en terme d’information. La plupart des autres canaux de télévision viennent des Etats-Unis et incluent la plupart des grandes chaînes.

Il y a plusieurs stations locales de radio FM. On peut également trouver des émissions en langue espagnole de la République Dominicaine. La station officielle du Gouvernement, Radio Turks and Caicos, se trouve sur le canal 107.7 FM. Dans le cas improbable où il y aurait un ouragan, écoutez ce canal pour les bulletins.

Il y a deux journaux locaux, le TC Weekly News et le TCI Sun, dont la parution est hebdomadaire. Il y a aussi deux magazines touristiques, Times of the Islands et Where, When How. Ils sont disponibles gratuitement dans votre hôtel.

La poste et service de messageries

Toutes les îles habitées ont un bureau de poste. Les services postaux peuvent être lents. Il n’y a pas de distribution postale, les gens vont chercher leur courrier directement à leur bureau de poste local. Il y a des agences locales de FedEx, DHL, et UPS sur Providenciales et Grand Turque.

Les Îles Turques-et-Caïques n’utilisent pas de code postal. Le code postal 'TKCA 1ZZ' (suivant la norme du Royaume-Uni) existe, mais n’est pas utilisé souvent et n’est pas nécessaire.

La sécurité et la Criminalité

Officiers de la Police Royale des Îles Turques-et-Caïques à une scène de l'accident de voiture.

Les Îles Turques-et-Caïques ont l’un des plus faibles taux de criminalité dans les Caraïbes, mais la criminalité est élevée comparativement aux Etats-Unis et au Canada. Il est déconseillé de conduire sur des routes désertes ou de marcher hors des zones touristiques la nuit..

Alcool, Tabac, Arms à Feu et d’autre armes et substances contrôlées

L’âge légal de consommation d’alcool est de 18 ans. Des personnes paraissant moins de 21 peuvent être tenus de montrer une pièce d'identité.

Les drogues sont strictement interdites, y compris la marijuana. Si quelque chose est interdit aux Etats-Unis ou au Royaume-Uni, c’est probablement interdit sur les Îles Turques-et-Caïques.

Les armes à feu et autres types d’armes sont strictement contrôlées, et leur possession nécessite un permis. Des peines minimales systématiques sont prévues pour la possession d'armes à feu sans permis.

Information Sanitaire et Médicale

En 2012 nouveaux hôpitaux ont été construits sur Providenciales et Grand Turque, qui ont augmenté la possibilité d’accès aux soins. Les autres îles ont de petites cliniques, et sur Providenciales il y a d’autres spécialistes, tels que les dentistes et les optométristes. Les urgences graves sont souvent stabilisées localement, avant que les personnes ne soient transportées par ambulance aérienne à Miami, Floride.

Il n’y a pas de maladies endémiques dans les îles, et l’OMS et le CDC (Centres pour le contrôle et la prévention des maladies, des États-Unis) ne recommandent aucune vaccination avant de s’y rendre.

Quelques plantes toxiques existent, comme le Coral Sumac et le Pois rouge (haricot paternoster). On ne les trouve généralement que si l’on s’aventure en pleine nature. Les plongeurs tant avec bouteille qu’avec masque et tuba doivent éviter le Poisson lion, qui a la capacité de piquer et (dans de rares cas) de paralyser les humains.

Informations relatives aux ambassades

Voir les annonces pour les Ambassades et Consulats (en anglais)

Les États-Unis, Haïti, et la Jamaïque sont les seuls pays à avoir une représentation diplomatique sur les Îles Turques-et-Caïques. Tous les autres pays sont représentés par leurs ambassades dans d’autres pays, normalement les Bahamas ou la Jamaïque.

Comment venir

Vols Internationaux

Il y a plusieurs vols internationaux quotidiens de plusieurs villes nord-américaines, dont New York, Toronto, Bostton, Charlotte, Chicago, Atlanta, et Miami. Le seul vol transatlantique est un vol hebdomadaire de la British Airways au départ de l’Aéroport de Londres Heathrow (LHR).

Tous les vols internationaux arrivent à l’Aéroport International de Providenciales (PLS).

Croisières

Un paquebot au Centre de croisières de Grand Turque.

Carnival Cruises organise plusieurs croisières dans les Caraïbes faisant des escales au Centre de Croisières de Grand Turque. Le séjour sur l'île varie de 5 à 7 heures. C'est assez pour explorer les sites historiques de Grand Turque, visiter le sanctuaire de raies de Gibbs Cay, ou pour participer à d'autres sports nautiques (comme la plongée ou la plongée avec un masque et un tuba).

Informations douanières

Les visiteurs sont autorisés à apporter ce qui suit dans le pays sans taxe:

  • 1 quart (1.136 litres) d’alcool.
  • 200 cigarettes, 100 cigarillos, 50 cigares ou 8 onces (220 grammes) de tabac.
  • $200 de cadeaux imposables qui resteront dans les îles.
  • Une quantité ‘raisonnable’ de biens personnels.

Tous les médicaments délivrés sur ordonnance doivent être accompagnés d'une ordonnance d'un médecin. Il est conseillé de garder tous les médicaments dans leur emballage d'origine pour éviter la confusion aux points d'entrée.

L'importation d'armes à feu (et d'autres armes) est strictement interdite sans l'autorisation écrite du Commissaire de Police.

Voyager avec des animaux de compagnie

Depuis l’adoption de nouvelles lois, il est plus difficile de voyager avec des animaux de compagnie. Vous devez obtenir la permission au moins une semaine avant d’arriver sur les îles. Vous devez remplir les formulaires, payer les frais, et fournir les certificats sanitaires demandés pour obtenir le permis. En outre, certaines races de chiens sont interdites.

Transport

Il n’a y pas de service de bus public (ou d’autres types de transport en commun) dans les îles. Beaucoup d’hôtels et de villas offrent une navette gratuite pour l'aéroport, et les taxis sont facilement disponibles à l’Aéroport International de Providenciales (PLS).

Il est conseillé à la plupart des touristes de louer une voiture pour leur séjour, sauf s’ils prévoient de passer la plupart de leur temps à leur hôtel.

Louer une voiture et conduire

Une Land Rover Discovery à Falaise de la Citrouille (Pumpkin Bluff), Caïque du Nord.

Nous conduisons à gauche, comme en Angleterre. Toutefois, la plupart des voitures (de même que les bus et les navettes) sont importées des États-Unis, avec la direction sur la gauche (sur le «mauvais» côté).

La qualité des conducteurs est discutable. Il est conseillé de donner aux autres conducteurs beaucoup d'espace et également d’être préparés pour des arrêts soudains et inattendus.

Il est préférable d’être muni d’un permis de conduire international si votre permis n’est pas en anglais. L'âge minimum pour louer une voiture est habituellement de 23 ans, et 18 pour les scooters.

Taxis

Les taxis sont faciles à trouver sur Providenciales et Grand Turque. Sur les autres îles, comme Caïque du Nord, Caïque Centrale, Caïque du Sud et Caye de Sel, les taxis sont plus rares.

Les tarifs sont très élevés au regard de ce qui se pratique dans la plupart des pays. Si vous faites un séjour de plusieurs jours, il est recommandé de louer une voiture. Il est également recommandé de négocier le tarif avant d’entrer dans le taxi.

Vols inter-îles et ferrys

Le ferry Providenciales - Caïque du Nord arrive au Port de Point de Sable (Sandy Point Marina), Caïque du Nord.

Il y a un service de ferrys régulier vers Caïque du Nord et Caïque Centrale (ces deux îles sont reliées par une chaussée), ainsi que Caïque du Sud. Il y a également des vols réguliers vers Grand Turque et Caye de Sel.

Les tarifs pour les ferrys sont raisonnables. Les vols coûtent cher, compte tenu de la courte distance parcourue.

Hébergement

Providenciales a une large gamme d’hébergement, y compris les seuls centres de villégiature tout compris dans le pays. Les autres îles ont des hôtels et des villas, mais il n’y a pas d’hôtels de luxe.

Hôtels

Resorts sur la Plage de la Baie de Grâce (Grace Bay Beach), Providenciales.

Providenciales a la plus grande gamme d’hôtels, dont beaucoup sont situés directement sur la plage mondialement célèbre de Grace Bay.

Grand Turque a quelques hôtels, dont beaucoup offrent les forfaits de plongée. Toutes les autres îles ont des villas, avec éventuellement un service de traiteur, ou de petits hôtels.

Centres de villégiature tout compris

Beaches Turks and Caicos (appartenant au groupe Sandals) et Club Med sont les deux centres de villégiature tout compris les plus populaires. Ils sont situés sur Providenciales.

Villas

Les villas représentent une alternative prisée. On en trouve sur toutes les îles inhabitées. Sur les petites îles comme Caye de Sel, il n’y a pas d’autre choix que de louer une villa.

Il y a une large gamme de prix, à partir de 100 $ par nuit à plus de 8000 $ par semaine.

Camping et randonnée

Le camping et la randonnée ne sont pas populaires dans les îles. Il n’a y pas de zones de camping et il manque d'équipements publics, tels que les douches ou les toilettes.

Logements à bas prix

Les îles Turques-et-Caïques manquent d’hébergement économique, tels que les auberges de jeunesse. Des appartements à partager et des chambres peuvent être trouvées sur des sites comme AirBnB ou VRBO.

Shopping et des prix

Des souvenirs de la Maison du Sel (Salt House), Grand Turque.

Il n’y a pas beaucoup d’offre en terme de shopping sur les îles, sauf en ce qui concerne les bijoux et d’autres souvenirs touristiques.

Providenciales offre le plus grand choix de produit, mais Grand Turk a plusieurs boutiques de qualité qui vendent des produits et souvenirs locaux, comme des sels de bain et du savon.

Prix

Le prix des souvenirs sont similaires à ceux des autres îles des Caraïbes, soit environ $20 pour un t-shirt et $10 pour une tasse à café. Les prix pour l’alimentaire et d’autres biens sont élevés par rapport aux Etats-Unis.

Exemples de Prix

ArticlePrix
Essance (litre)1.50$
Corn Flakes de Kellogg's (340g)6.49$
Barre de chocolat de Cadbury (75g)2.19$
Poulet entier (cru)9.00$
Cantaloup3.50$
Pizza grande (45 cm, à emporter)22.00$
Lait (litre)3.50$
Ananas6.50$
Bière - Guinness (6 bouteilles de 350ml)18.99$
Bière - Heineken (6 bouteilles de 350ml)18.99$
Bière - Turks Head (6 bouteilles de 350ml)11.49$
Coca-Cola (6 canettes de 350ml)5.39$
Billet de cinéma (adult)8.50$
Cappuccino4.50$